L’espace de la Générale était mis à notre disposition toute la journée du 15 juin : nous pouvions investir les lieux comme nous le souhaitions. Nous avons mis en place six lieux de projection : la salle principale, la salle sombre, la salle longue, la galerie sonore, le boudoir et le petit salon.

La salle principale a pu accueillir environ 150 personnes pour les projections du soir ainsi que le public et les invités de la table ronde l’après-midi.

Pour la table ronde, nous avions convié quatre collectifs, ainsi que nos deux parrain et marraine. Le public a rassemblé une quarantaine de personnes et un goûter offert a clôturé la rencontre.

Après un temps d’inauguration qui a ouvert la soirée, douze films ont été projetés sur deux plages différentes, à 19h et à 22h30.

Trois diffusions simultanées ont également été proposées dans les salles parallèles (à la jauge limitée). Chaque salle a été comble en accueillant chacune 20 spectateurs.

La galerie sonore, au troisième étage, était consacrée au documentaire sonore : installé sur des chaises longues, le public a pu profiter de séances d’écoute collective.

En continu étaient proposés deux espaces :

  • Le boudoir, une petite salle de visionnage au casque pour deux personnes (diffusion avec écran et casques) a diffusé une série documentaire de dix épisodes.
  • Le petit salon, un espace “canapés” d’écoute multi-casques, a permis de diffuser quatre documentaires sonores.

Le collectif DREAMS a également créé un salon d’enregistrement ambulant pour recueillir les impressions et l’ambiance de la journée-soirée.