VADROUÏLLE, QU’EST-CE QUE C’EST ?

 

Durant un an, nous avons parcouru le MontLozère et ses  environs, au cœur du Parc National des Cévennes. Nous sommes allé·e·s à la rencontre des habitant·e·s.

Installé·e·s ou de passage,  il·elle·s y vivent, il·elle·s y travaillent. Toutes et tous portent quelque chose de la substance  singulière de ce territoire.

C’est à travers leurs gestes, par leurs mots et dans leurs silences que nous avons  questionné, au fil des saisons, le rapport intime  et complexe qu’il·elle·s entretiennent avec  le MontLozère.

Leurs récits concentrent et ébruitent une mémoire du lieu.

Les 7 créations sonores documentaires que nous vous proposons sont nées de ces  rencontres.

Le projet Vadrouïlle a été réalisé entre juin 2020 et juillet 2021 dans le cadre d’une  résidence artistique de l’Interparcs  Massifcentral (IPAMAC), en partenariat avec le Parc National des Cévennes, et avec le soutien financier de l’Etat.

Écriture et réalisation : Lorine Carton-Amor et Sami Tedeschi

Direction technique et collaboration artistique : Valentin Sampietro

ECOUTER VADROUÏLLE

LORS DE SÉANCES D’ÉCOUTE

  • Sortie de résidence officielle le samedi 10 juillet dans les jardins du temple du Pont de Montvert à 18h (séance d’écoute suivi d’un cocktail) et dimanche 11 juillet toute la journée – Attention ! Les places étant limitées réservez-vos places à l’adresse vadrouille@cevennes-parcnational.fr

Retrouvez-nous également pour écouter Vadrouïlle durant l’été :

  • En avant-première le samedi 05 juillet lors du Festival Les Yeux Ouverts au Couvent Reille à Paris 14e
  • Le mercredi 07 juillet à 22H30 en soirée d’ouverture du Festival Doc Cévennes à Lasalle (30)
  • Le mardi 13 juillet à 19H au théâtre de Verdure à Florac (48) en partenariat avec Radio Bartas
  • Le jeudi 15 juillet à 19h à l’amphithéâtre naturel de Saint Laurent de Trèves (48)
  • Le lundi 26 juillet à 19h au Labo au Mas Méjean (48)
  • Le jeudi 29 juillet à 19h à la Station du Mont Lozère (48)

SUR LES CHEMINS DE RANDONNÉES 

Depuis le village du Bleymard jusqu’au Pont de Montvert, découvrez, au milieu de paysages à couper le souffle et d’une végétation préservée, les 7 créations sonores du projet Vadrouïlle.

Elles seront écoutables à partir du lundi 12 juillet sur deux chemins de randonnées emblématiques du Parc National des Cévennes.

Les points d’écoute viennent ponctuer la marche à certains endroits des chemins. Chaque emplacement a été choisi pour que les créations offrent à l’auditeurice un contrepoint ou une résonance à ce à ce qu’il·elle voit autour de lui·elle.

Une application a été développée spécialement pour écouter le projet Vadrouïlle sur votre smartphone. Si vous choisissez cette option, n’oubliez pas votre casque !  Des kits d’écoute sont également disponibles gratuitement dans les Offices du Tourisme partenaires et les lieux d’accueil du public :  

Au Bleymard : Office de tourisme ou Hôtel-Restaurant La Remise

A la station du Bleymard : Restaurant Le Refuge

Au Pont-de-Montvert : Office du Tourisme

L’occasion de parcourir les grands chemins du Mont-Lozère en vous arrêtant pour découvrir un contrepoint à ce que vous voyez autour de vous.

Des pierres gravées vous attendent le long du GR7 et du GR70. Une fois devant la pierre, déclenchez la piste correspondante au dessin que vous aurez sous les yeux.

LES CRÉATIONS

Noctambule symphonie, M42  11′

Sur les hauteurs du Bleymard, agrippé  aux manettes de l’Astrolab, un homme observe  le ciel. Il cherche quelque chose du passé:  une lumière, une voix, un chant ?

Isabelle à perte de vue 19′

Quelque part aux abords du bois de  la Loubière, dans une cadence effrénée,  Isabelle dirige ses brebis comme elle mène  sa vie. Avec passion, force et tendresse.

Île tintamarre 11′

Par temps d’orage, sur le Mont-Lozère ou dans les Grandes Plaines, l’enfance est  le dernier abri.

Mont Losera : lumières et chuchotements  14′

Sur le Mont-Lozère, chacune des quatre saisons, comme autant d’éléments, possède  son murmure particulier.

Marie, celle qui reste  12′

Sur le plateau de Larzalier battu par  les vents, le train ne passe presque plus.  Marie vit toujours dans sa maisonnette SNCF.  Ses souvenirs s’envolent et les visages  à la fenêtre s’estompent.

Nous te deviendrons 7′

“Il y a un loup dans mes entrailles  qui se bat pour naître.” Librement inspiré de l’oeuvre « Lobos y Ovejas » (1972)  de Manuel Silva Acevedo. Publication et traduction en langue française Edition Bruno Doucey, 2020

Souvenirs du Tarn   12′

Au PontdeMontvert, la rivière Tarn colporte  dans son lit des rêves d’enfants, des pratiques  d’antan et quelques petites truites.

Cette création documentaire a été pensée,  écrite et réalisée avec les enfants des classes de  CE2, CM1 et CM2 de l’école du PontdeMontvert et la participation des aînés ruraux.