Journée sonore – Mercredi 12 juin 2019

Durant la matinée3 ateliers de création sonore collective furent  proposés aux festivaliers :

 

– “Fabrication d’un émetteur Kogawa”, animé par Viziradio et le collectif π-Node
– “Les tableaux peuvent s’entendre aussi”, peinture sonore animée par le collectif Monobloc
– “Atelier Cut Up et bruitage”, animé par deux membres de Lundi Soir

Les ateliers étaient limités à 10 personnes par groupe.

L’après-midi, une émission live enregistrée en public et co-animée avec notre marraine Aurélie Charon, sur le thème “Regards croisés sur la création sonore documentaire”, a permis des échanges passionnés avec des professionnel·le·s de la radio et du son, des producteur·trices, des collectifs ainsi que des réalisateurs·trices. Ensemble, ils ont interrogé les nouveaux champs de la création sonore, sa production et sa diffusion dans le paysage radiophonique actuel. Cette émission a été réalisée en partenariat avec Radio Campus Paris. 

Étaient présents :

– l’artiste sonore Kaye Mortley

– le collectif Le Bruitagène

– le collectif Utopie sonore

– le collectif Copie Carbone,

– des membres de la production et diffusion de l’Atelier de création sonore radiophonique

– des membres de l’association ADDOR (Association pour le développement du documentaire radiophonique et de la création sonore),

– des membres de l’école libre de radio Transmission

Siam Nin (coordinatrice de radio Escapades et membre de l’Assemblée Régionale des Radios Associatives – ARRA)

des membres de la revue Le grain des choses

– des membres de l’émission Récréation sonore

L’émission sera  diffusée en 3 parties (reprenant les 3 plateaux qui la composaient) les dimanches 7, 14 et 21 juillet 2019 à 19h sur les ondes de Radio Campus Paris :

Rendez-vous :
• le 7 pour le plateau “Esthétique et diversité des formes”
• le 14 pour le plateau “Vers une production indépendante du documentaire sonore de création ?”
• le 21 pour le plateau “Diffusion : nouveaux espaces, nouvelles expériences”

La mise en scène documentaire Table ronde – Jeudi 13 juin

Le 13 juin 2019, cette table ronde a réuni quatre documentaristes dont les propositions filmiques travaillent la porosité entre fiction et documentaire, ou entremêlent archives et prises de vues réelles, explorant chacun·e à leur manière la question de la mise en scène du réel, entre captation et recréation. En effet, un documentaire offre toujours un point de vue sur le réel : il n’échappe pas à la subjectivité du cinéaste.

Nous avons discuté avec eux de leurs pratiques en nous appuyant sur le visionnage d’extraits de leurs films.

En présence de :

– notre parrain Jorge León (Before we goMitra)

Mila Turajlić (L’Envers d’une histoireCinéma Komunisto)

Ombline Ley (Dans la terrible jungleCavernicole)

Jérôme Clément-Wilz (Quand tout le monde dortÊtre cheval).